SANTE : Accident vasculaire cérébral (AVC) AGIR VITE C’EST IMPORTANT


L’Agence Régionale de Santé vous informe

29/10/2018 – Journée mondiale de l’AVC

L’Accident vasculaire cérébral (AVC) est dû à une interruption brutale de l’irrigation sanguine d’une zone du cerveau.

Comment reconnaître les signes ? Paralysie faciale, paralysie d’un membre, troubles de la parole notamment

Si ces symptômes apparaissent, ayez le bon réflexe : appelez le 15 immédiatement.

Ces signes doivent alerter, même s’ils sont brefs, même s’ils sont non douloureux.

Une prise en charge plus rapide et des traitements adaptés permet de limiter les séquelles.

Plus d’informations sur l’AVC et les filières de prise en charge sur le site Internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes

En 2014, les Hospices Civils de Lyon, avec le soutien de plusieurs partenaires, ont mené une campagne de communication sur l’AVC. Vous pouvez télécharger les supports de communication de cette campagne sur le site de l’ARS.

 AVC, chaque minute compte. Chacun d’entre nous peut agir.

En savoir +

 Site Internet France AVC

 Portail AVC

Affiche AVC

Commémoration 100ème anniversaire Armistice 1914-1918 / Association ”Il Etait une Fois Arandon-Passins”


ARANDON-PASSINS

EXPOSITION “OU SONT TOMBES NOS POILUS”

Commémoration du 100ème  anniversaire de l’Armistice la Grande Guerre de 14/18

Cette manifestation se déroulera, en lien avec la Municipalité,  les 9, 10, 11 et 18 novembre prochain,

                                               salle des Prairies, Route de Lyon à PASSINS 

‘Il était une fois ARANDON  PASSINS” est une association qui œuvre pour faire découvrir sous diverses formes le patrimoine, l’histoire et les traditions locales.

C’est dans ce cadre qu’un groupe de personnes travaille depuis un an à la commémoration du centenaire de l’armistice de la guerre 14/18.

Le vendredi  9 novembre : 19h30 conférence Serge REVEL

les écoliers des classes de CM 1 et CM 2 de  la Commune bénéficieront, en matinée, d’une visite pédagogique de l’exposition conduite par Gilbert BATIER et Brigitte BOUVIER.

Après l’inauguration officielle, Serge REVEL, créateur, auteur et metteur en scène des Historiales de Pressins, donnera à 19 h 30, une conférence passionnante sur les principaux aspects de ce terrible conflit.

L’exposition présentera les poilus de la Commune  morts pour la France et ceux qui sont  heureusement revenus de ces années d’horreur. Leurs parcours de guerre à été reconstitué avec pour certains la recherche de leur lignée généalogique jusqu’à nos jours.

Deux cartes situeront les lieux ou ces héros sont tombés. Des panneaux explicatifs avec photos présenteront les généralités du conflit, mais aussi ses éléments, implications, et conséquences  au niveau local.

De nombreux objets seront présentés ( lettres, revues, carnets militaires, artisanat de tranchées, munitions, casques, uniformes etc … ) ayant appartenu à des poilus. Deux écrans diffuseront en boucle des cartes postales, photos et  films d’époques.

Samedi 10 novembre : exposition

Exposition ouverte au public de 10h à 18h Salle des Prairies, Route de Lyon, Passins

Dimanche 11 novembre : 10h (Arandon) et 11 h (Passins) Commémoration

Les cérémonies aux monuments aux morts à ARANDON à 10 h et à PASSINS à 11 h, revêtiront une dimension particulière. Outre le déroulement habituel, la chorale «  Au choeur de Passins », interprétera deux chansons de circonstance. Un poème sur le thème de la guerre sera lu.

Exposition ouverte au public de 12h à 18h Salle des Prairies, Route de Lyon, Passins

Dimanche 18 novembre à 15heures salle des Prairies à Passins

Enfin pour clore cette commémoration, à 15 h, salle des Prairies, la troupe du théâtre de la Ficelle, dirigée par Philippe SPILMANN, interprétera « Rien qu’une vie » , une pièce qui traite de l’existence quotidienne durant ce conflit, entre autre du rôle des femmes restées seules au foyer avec les enfants et les personnes âgées, et qui durent suppléer les hommes dans toutes les tâches qu’ils effectuaient habituellement, en particulier pour les travaux agricoles vivriers.

Ces femmes qui eurent également un rôle capital dans la continuité de fabrication des divers produits indispensables à la vie courante et dans les usines d’armement.

Nous espérons vous recevoir très nombreux lors de ce parcours de mémoire que nous devons tant à tous ces hommes qui ont donnés leurs vies pour notre liberté.